L’association espagnole des producteurs d’œufs (ASEPRHU)

L’Association Espagnole des Producteurs d’œufs (ASEPRHU) a été créé en 1994. Les sociétés  membres, qui représentent 60 % de la production nationale d’œufs de poule, sont situées dans différentes zones de production sur le sol national.

ASEPRHU représente et défend les intérêts du secteur avicole de production œufs et contribue à informer à la société sur la production et l’industrie avicole de ponte, ainsi que les caractéristiques des œufs comme un aliment essentiel dans une alimentation équilibrée. ASEPRHU soutient un dialogue permanent avec l’Administration, pour débattre sur les questions qui affectent á l’industrie des œufs ainsi que faciliter la mise en œuvre des engagements politiques et des régulations sectorielles.

ASEPRHU participe à l’organisation de l’Union Européenne des professionnels de l’agriculture, (COPA-COGECA).  En tant que représentant des sociétés de classification et commercialisation des œufs, ASEPRHU est membre de la Fédération Espagnole d’Industries de l’Alimentation et Boissons (FIAB), qui défend les intérêts des industries agroalimentaires espagnoles.

ASEPRHU est également membre de l’Organisation Interprofessionnel d’Œufs et Ovoproduits de l’Espagne (INPROVO).

Le sector d’œufs espagnole: elevages, centres d’embalage et industries d’ovoproduits

Élevages

L’Espagne est un des principaux producteurs et exportateurs de l’UE, avec 11 % de la production totale d’œufs de l’UE (environ 800,000 t. d’œufs de table par an). 20 % de la production espagnole d’œufs est exporté. Près de 50 % des exportations espagnoles d’œufs frais sont destinées aux pays partout dans le monde (principalement en Afrique et en Asie).

La plupart des poules sont élevées en cages aménagées (système de l’UE). Les œufs destinés à l’exportation sont habituellement produites sous ce système. Tous les élevages espagnoles sont autorisés et inspectés par les autorités compétentes, et codifiés avec un numéro d’enregistrement officiel.

L’autorité compétente contrôle fréquemment les locaux de la ferme afin de confirmer que les bâtiments, l’équipement et la gestion sont conformes aux exigences de l’UE ainsi que les organismes nationales de santé et bien-être des poules, la sécurité alimentaire et des conditions environnementales. (Ces régulations sont conforment au Modèle Européen de Production).

La majorité des fermes sont conçues par un système intégré de production, avec leur propre usine d’aliment, élevage ferme pour poulettes, ferme d’élevage (pour les poules) et centre d’emballage.

Le centre d’emballage dispose d’espaces pour le stockage de l’œuf (non triés et triés, séparés) et le chargement des véhicules de transport. Quelquefois la compagnie que produit œufs a aussi une industrie d’ovoproduits.

Un vétérinaire privé est chargé de la supervision de la ferme. Il conçoit et contrôle l’application des plans sanitaires en matière de prévention, les plans de vaccination, ainsi que les mesures de biosécurité rigoureuses (á travers de contrôles réguliers d’hygiène de l’eau et l’alimentation, l’environnement et animaux). Chaque intervention sanitaire (contrôles, analytique de laboratoire, des inspections officielles, etc.) est enregistrée dans les livres officiels.

Chaque ferme de taille plus de 40,000 poules doit avoir une Autorisation Environnementale Intégrée. Cela signifie que les conditions d’exploitation doivent être conformes aux exigences environnementales de l’UE, et il est obligatoire de mettre en œuvre les meilleures pratiques disponibles pour la réduction des émissions de CO2, ainsi qu’une gestion agréée des sous-produits animaux de la ferme (fumier de poules, œufs cassés, poules morts, etc..).

Les règlements de l’UE exigent une traçabilité complète de tous les oiseaux, aliments pour animaux, des œufs et des sous-produits. Les producteurs d’œufs espagnols suivent les Guides de bonnes pratiques pour le bien-être des poules et gestion de la ferme, pour la traçabilité et d’hygiène à la ferme.

Vous pouvez trouver les guides ici (seulement in espagnol):

Centres d’emballage

Il y a 780 centres d’emballage en Espagne. Les producteurs sont les propriétaires des centres d’emballage, généralement en ligne avec le bâtiment de la ferme, ou parfois partagés par plusieurs agriculteurs situés á proximité des sites de production.

Les centres d’emballage sont des industries alimentaires autorisés par les autorités compétentes et inclus dans la liste des Industries alimentaires de l’UE avec leur numéro d’inscription. Ils opèrent selon les spécifications du Règlement (CE) n° 853/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004, fixant les règles spécifiques d’hygiène pour les aliments d’origine animale.

Toutes les centres d’emballage ont mis en place le système HACCP, supervisé par les autorités compétentes et disposent de leur système de traçabilité et de contrôle sur place. Le règlement pour la commercialisation des œufs de l’EU établis qu’un œuf de Catégorie A (frais) doit être marqué sur la coquille avec le code du producteur (de la ferme de production). Ce code a pour objectif de détecter tout problème au long de la chaîne alimentaire depuis la ferme, ainsi que informer de l’origine du pays de production,  du système d’élevage et du numéro de enregistrement de la ferme d’origine.

En outre, dans le cadre du système de traçabilité, les emballages d’œufs indique le numéro officiel du centre d’emballage. Chaque ferme doit consigner le nombre d’œufs produits et sa destination. Les centres emballeurs enregistrent également le numéro, origine – fermes – et système de production d’œufs reçus, le nombre d’œufs classés par catégories et systèmes de production et les destinations de chacun des lots livrés au marché.

Comme la plupart des exploitations agricoles et les centres d’emballage font partie de la même société, les œufs produits destinés á l’industrie sont livré quotidiennement, triés et emballés sans délai. En général, les œufs peuvent être livrés aux clients dans un ou deux jours après la date du ponte.

Les opérateurs orientés vers les marchés d’exportation fonctionnent avec les systèmes complètement automatisées de machines d’emballage moderne (MOBA, Staalkalt) capables de sélectionner et trier les œufs classe A des  œufs  classe B (œufs sales, fissurés, cassés). Les systèmes automatisés utilisent également lampe UV pour réduire la charge microbienne sur la surface de la coquille.

Les œufs sont classifiés par poids si nécessaire (la manière habituelle de vente des œufs pour la consommation directe dans l’Union Européenne est pour taille-XL, L, M et S) ou emballés directement sans être classifiés pour le marché de gros. Les centres d’emballage contrôlent la qualité des œufs reçues et envoyées.

Fermes et centres d’emballage ont leurs autocontrôles et celles officielles. Fermes sont inspectées par les autorités de l’Agriculture et dans les industries de l’oeuf, les contrôles officiels sont effectués par deux entités, les inspecteurs de l’Agriculture et de la Santé.

La taille des exploitations agricoles et l’intégration tout au long de la chaîne de l’œuf convertie le secteur espagnol des œufs en un des plus compétitifs dans l’UE.

Pour aider l’industrie à suivre les strictsrèglements de l’UE, l’OrganisationInterprofessionnel Espagnole pour les Œufs et Ovoproduits (INPROVO) a publié le Guide de bonnes pratiques pour la traçabilité, pour la mise en œuvre du système HACCP et pour l’étiquetage des œufs.

Ils sont disponibles ici (en espagnol seulement) :

Les industries d’ovoproduits

Les industries d’ovoproduits espagnols sont conformes avec la réglementation européenne sur l’hygiène de l’industrie alimentaire et les spécifications établis pour des fabricants d’ovoproduits.  Les industries sont autorisées par les inspecteurs compétents et inclus dans la liste des Industries alimentaires de l’UE avec leur numéro d’identification.

Ils fonctionnent sous les spécifications du Règlement (CE) n° 853/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004, fixant les règles spécifiques d’hygiène pour les aliments d’origine animale (Annexe III, SECTION X : Œufs et ovoproduits).

Pour donner à toutes les industries de l’UE une référence pratique sur leur activité, l’organisation de l’industrie de EU, l’Association Européenne de Processeurs d’ Œufs (EEPA) a publié le «Guide de bonnes pratiques de fabrication pour les ovoproduits liquides, concentrés, congelés ou séchés, utilisés comme ingrédients alimentaires », et l’Association Espagnole des Transformateurs d’Œufs (INOVO) a aussi préparé le « Guide de bonnes pratiques d’hygiène pour la fabrication d’ovoproduits (Oeuf liquide pasteurisé et réfrigéré et œuf cuit)». Les deux sont approuvées par le Conseil de l’Union européenne et se trouvent sur les liens suivants :

Ces guides comprennent tous les aspects pertinents concernant la production d’ovoproduits, abordant les points de contrôle critiques pertinentes (c’est obligatoire pour chaque plante de mettre en place un système HACCP approuvé par l’autorité compétente).

Les industries de fabrication d’ovoproduits en Espagne transforment une production annuelle moyenne d’environ 100.000 t. d’œufs. Ils produisent principalement des ovoproduits liquides et œufs cuits, de l’ordre de 5.000 à 20.000 tonnes par an.

Nombreux des établissements d’ovoproduits sont liés aux fermes, en étant la même société. Ainsi, le contrôle de l’origine et la traçabilité complète de la matière première sont garanties. Les usines de transformation ont un très haut degré d’automatisation pour les principales étapes de la chaîne de production, c’est-à-dire, casse et séparation, mélange, pasteurisation. Dans de nombreux cas, un système de remplissage aseptique est en place pour offrir une durée de vie prolongée sans l’utilisation de préservatifs.

Tous les locaux ont leur propre contrôle de qualité et un système de traçabilité mis en place, obligatoire par la Loi. Chaque lot de produit final doit respecter la régulation sur l’hygiène et les exigences sanitaires définis dans le règlement mentionné ci-dessus, dans ce qui suit d’autres :

– Règlement (CE) n° 854/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004 fixant des règles spécifiques d’organisation des contrôles officiels concernant les produits d’origine animale destinés à l’homme

– Règlement (CE) n° 2073/2005 sur les critères microbiologiques applicables aux denrées alimentaires

– Directive 96/23/CE du Conseil du 29 avril 1996 sur les mesures pour surveiller certaines substances et leurs résidus dans les animaux vivants et produits animaux.

Les industries d’ovoproduits espagnols vendent pour le secteur de la restauration et des services alimentaires, le marché de détail et l’industrie alimentaire. Elles exportent également partie de la production.

C / Juan Montalvo 5, 1º D - 28040 (Madrid). Tel: 91 533 19 69 - Fax: 91 534 67 05 - aseprhu@aseprhu.es Copyrights © Aseprhu 2020 | Politica de Privacidad | Politica de Cookies